Comme l’aménagement intérieur, on divise l’extérieur en ‘’pièces’’ selon leurs utilités : stationnement, aire de circulation, coin détente, salle à manger, espace foyer, espace de jeux pour enfants, espace baignade et ainsi de suite. Choisir un paysagiste qui commencera son approche de cette façon se traduira par un aménagement qui reflète vos besoins.

Horti-Paysage se fait un devoir de suivre cette logique et vous guider tout au long du processus de planification. Son fondateur, Francis Turgeon, a étudié l’horticulture et la gestion d’espaces vert à l’université Laval à la facuté des sciences agro-alimentaires dans le but recherché de bien servir sa clientèle.

La première erreur en planification qui n’est pas assistée d’un professionnel est de vouloir du gazon dès la prise de possession de la maison. L’engazonnement étant la dernière étapes d’un aménagement réussi, les finitions risque donc de ne pas être à leur meilleur, sans compter les frais pour faire enlever la tourbe et la terre installer pour des structure que l’on souhaite bâtir ensuite.

Vien le tour des végétaux:Considérer les végétaux simplement pour embellir la façade est une autre erreur commune. On leurs assignent plusieurs tâches différentes : camoufler un coin moin esthétiques comme les bacs à ordures, atténuer un élément trop imposant ( l’arrête d’une maison deux étages, une clôture trop longue et trop haute) , naturaliser une terrasse ( le pavé et tout autre matériaux transformer sont des matières inertes). Mise à part cette dernière erreur, il faut considérer : les quantitées, la répétition de variété, le chiffres d’or, les profondeurs, les zones de propreté et d’entretien, l’espacement, la hauteur à maturité, l’ensoleillement, la couleurs, la période de floraison, le port de plante et le feuillage.

En terme de pavé, il faut se rappeler que nous mettons en valeur la maison et non le contraire. Beacoup de maison comporte déjà un amalgame de matériaux au couleurs et textures variées : alluminium, clabord, bois traité, maçonnerie et ainsi de suite. Lorsqu’on choisi nos matériaux pour l’aménagement extérieur, on choisi de façon à soi ,unir ensemble ou créer un contraste. Pour un contraste réussi, il ne faut pas que le matériaux choisi difère en tout point : Il faut au moin un point en commun entre les deux matériaux. Par exemple : si le revêtement de la maison est lisse et noir, on ne choisi pas des matériaux texturer et blanc. Si le revêtement est posé de façon linéaire et il est texturer, on ne pose pas de façon modulaire et lisse.

Vous êtes maintenant prêt et prêtes à prendre rendez-vous avec votre paysagiste et de discuter en connaissance de cause!

Vous pouvez nous joindre par téléphone au 581-888-8333

ou par courriel à hortipaysage@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *